En application de l’article L. 123-6 du code de l’action sociale et des familles, figurent parmi les membres nommés par le président de l’établissement public de coopération intercommunale au conseil d’administration du centre intercommunal d’action sociale des personnes participant à des actions de prévention, d’animation ou de développement social dans les communes de son territoire, dont :

  • un représentant des associations qui œuvrent dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre les exclusions,
  • un représentant des associations familiales désigné sur proposition de l’union départementale des associations familiales,
  • un représentant des associations de retraités et de personnes âgées du département,
  • un représentant des associations de personnes handicapées du département.

Les associations proposent au président de l’établissement public de coopération intercommunale une liste comportant, sauf impossibilité dûment justifiée, au moins trois personnes par ordre de priorité, participant à des actions de prévention, d’animation ou de développement social sur le territoire.

En ce qui concerne les associations familiales, les propositions sont présentées, conformément au dernier alinéa de l’article L. 123-6, par l’union départementale des associations familiales.

Pour permettre aux différentes instances de fonctionner valablement la disponibilité et l’engagement, sur la durée normale des six ans de mandat, des personnes désignées par les associations candidates sont à vérifier et à confirmer.

Les associations ayant le même objet peuvent proposer une liste commune.

Les associations précitées sont invitées à formuler, par écrit, leurs propositions concernant leurs représentants dans les 15 jours de l’affichage du présent avis au siège de la Communauté de Communes Campagne de Caux et sur son site internet https://www.campagne-de-caux.fr/ soit au plus tard le 28 août 2020 à 12h00.