Actuellement les zones d’activités du territoire sont prisées. Que ce soit la zone des Sapins à Bréauté qui vient d’être étendue ou bien la zone de Goderville/Bretteville-du-Grand-Caux, leurs emplacements stratégiques attirent les entreprises qui souhaitent s’implanter. Pour répondre à la demande, mais aussi parce que la Communauté de communes dispose à l’heure actuelle d’une offre foncière à vocation d’activités économiques très réduite, Campagne de Caux souhaite, dans le cadre de son Plan Local d’Urbanisme intercommunal,
développer une offre nouvelle pour les 10 prochaines années. Les études en cours estiment ce besoin entre 7 et 10 hectares. 

Zone d’activités des Sapins des parcelles disponibles

Notre territoire peut se prévaloir d’atouts existants : la qualité du cadre de vie, un foncier attractif et la présence d’axes routiers structurants. La Z.A.E. des Sapins, à Bréauté, présente un avantage non négligeable de par sa position centrale et sa proximité avec les axes routiers. En effet, la zone se trouve au carrefour de nombreux bassins économiques et logistiques.

Terrains prêts à bâtir

La Communauté a mené des travaux d’aménagement  : voirie, aménagements hydrauliques (noue, bassin et espaces verts), mise en place des réseaux et l’assainissement. Les terrains sont désormais disponibles à la vente.

Parcellessapins

> Informations / contact :   02 35 29 65 85 – pascal.cheneau@campagne-de-caux.fr

 

Zone d’activités économiques Goderville/Bretteville-du-Grand-Caux

Le 27 novembre dernier, la Communauté de communes, accompagnée du cabinet d’études Ve2a et de Seine-Maritime
Attractivité, a présenté à toutes les entreprises de la zone la restitution du questionnaire auquel elles avaient répondu et les solutions envisagées pour répondre aux mieux aux différentes problématiques collectives.

Proposition RequalificationPhase 1 : Requalification vue de l'entrée de Goderville

Plusieurs points avaient été soulevés lors des réponses aux questionnaires parmi lesquels : des problèmes de sécurité
notamment du fait d’une circulation importante, d’une vitesse excessive et de terre-pleins centraux, une image négative, un manque de visibilité et d’identification de la zone, un sentiment d’isolement des entreprises, mais aussi des problèmes de réseaux
et d’assainissement.

Le réaménagement, à l’état d’esquisse, vise donc dans un permier temps à réorganiser la circulation de la route de Fécamp depuis la Départementale 925H pour apaiser le trafic (abaissement de la vitesse, suppression du terre-plein central), permettre le cheminement sécurisé piétons et mobilités douces et laisser l’accès aux véhicules agricoles via des zones de dégagement.

Un travail avec le végétal et des aménagements paysagers sont également envisagés pour uniformiser l’aspect général (panel de clotûres de tailles et couleurs différentes …) et pour préserver une qualité de vie : protection des bandes piétons / cycles, continuité du panorama et des paysages, affirmation d’un boulevard urbain en entrée de ville.

Terrains disponibles pour l'extension de la zonePhase 2 : Extension, scénarios d’aménagement

Pour l’extension de la zone deux sites ont été identifiés : le site de Goderville Nord (9,7 ha) et le site de la Grande Chaussée à Bretteville-du-Grand-Caux  (10 ha). Les enjeux : profiter du potentiel déjà maîtrisé par la collectivité pour l’extension à venir et n’ayant plus vocation agricole et favoriser les parcelles ayant déjà une facilité d’accès. Le choix prendra en compte les contextes
géographique et écologique, l’occupation des sols, la maîtrise foncière, les déplacements, la sensibilité paysagère et la morphologie urbaine.